Fabienne BONNET

Diététicienne Nutritionniste Spécialisée en Micronutrition

Comment adapter son alimentation lorsqu'il fait chaud ?

L’été il fait chaud et les aliments qui vont nous permettre de maintenir notre homéostasie, seront des aliments riches en eau et froids.

De plus, les besoins alimentaires durant l’été sont moindres par rapport à la période de l’hiver, car nous n’avons pas à nous protéger du froid. D’autre part, nous avons instinctivement moins envie d’aliments chauds et de plats cuisinés plutôt lourds.


Quels sont les aliments à privilégier pendant l’été ?


1 - L’eau à volonté

Pour vous hydrater, il n’y a rien de mieux que l’eau. Elle peut être aromatisée avec un jus de citron, mais il est préférable de ne pas y ajouter du sucre. Le thé glacé (sans sucre et fait maison), est également excellent et sans calories.


2 - Les fruits et légumes

Le concombre contient plus de 96 % d’eau, de plus, il est peu calorique et riche en minéraux, dont le potassium, et en vitamines (B, C, etc.).

La laitue, les endives, tomates, radis rouges, poivrons verts qui dépassent tous les 94 % d’eau. Attention, si vous cuisez ces légumes, ils perdront un peu de leur pouvoir hydratant.

Les champignons de Paris contiennent également presque 94 % d’eau et de nombreuses vitamines. Ils peuvent aussi se manger crus.

La pastèque contient presque 91 % d’eau, les agrumes et le melon 90 %, avec des différences selon le type de melon.

Profitez aussi des petits fruits rouges de saison : fraises, mûres, groseilles et framboises.

Pensez à la menthe, en salade ou en infusion, car elle possède un puissant pouvoir de rafraîchissement. Le menthol qu’elle contient procure une sensation de bien-être immédiate quand il fait chaud.


Attention tout de même au fructose !


Le fructose est le sucre que l’on trouve dans les fruits. C’est un sucre naturel, mais son défaut, c’est qu’il est presque exclusivement métabolisé par votre foie. Pris en excès, il va être transformé en graisse au niveau du foie, pouvant aboutir en excès, à une stéatose hépatique ou foie gras.

Les fruits modernes ont été sélectionnés pour être gros et très sucrés. Privilégiez donc les moins sucrés. Petites baies rouges et bleues, figue fraîche, nectarine, pastèque, kiwi, abricot. Évitez de les consommer sous forme de jus ou de smoothie, qui rassasient moins que le fruit entier et font plus monter la glycémie avec tous les problèmes liés : prise de poids, coup de pompe deux heures après, inflammation, etc.


3 - Les produits laitiers

Les yaourts et fromages blancs, sont une excellente source d’hydratation. Ils sont frais, agréables à manger, et peuvent se consommer glacés.

Là encore, évitez d’ajouter du sucre. Si vous souhaitez les aromatiser, vous pouvez les mélanger avec des fruits.


4 - Les aliments riches en caroténoïdes

Les caroténoïdes sont des pigments végétaux que l’on trouve dans les fruits et légumes colorés entre le rouge et l’orange.

Les caroténoïdes jouent un rôle anti-oxydant au niveau de l’épiderme, contre les agressions des UV et réduisent les risques de coup de soleil. Leur effet anti-oxydant protège l’ADN cellulaire, notamment contre les mutations géniques, de plus, ils améliorent le métabolisme lipidique et préviennent l’athérosclérose et les risques cardiovasculaires.

Vous trouverez les meilleures sources de caroténoïdes dans les patates douces, tomates, carottes, courgettes jaunes, poivrons rouges, verts, jaunes, avocats, melons, pastèque, abricots, pèches, brugnons, fruits rouges, etc.

0